Le sel des larmes

Le sel des larmesLe sel des larmes est le nouveau film de Philippe Garrel dont la sortie est prévue le 8 avril prochain et qui sera en compétition lors de la 70ème Berlinale qui se déroulera du 20 février au 1er mars 2020.

Et mine de rien, c’est aussi la 4ème collaboration avec Jean-Louis qui en signe la musique, après La jalousie (2013), L’ombre des femmes (2015) et L’amant d’un jour (2017).

Dans la bande annonce on peut d’ores et déjà entendre une version live de Fleur de ma ville.

 

- Extrait du dossier de presse -

Comment avez-vous connu Jean-Louis Aubert qui fait vos musiques depuis La Jalousie ?

Juste avant J’entend plus la guitare (1990), Aubert m’avait contacté pour que je tourne un de ses clips, j’étais d’accord sur le principe sauf que je n’étais pas libre, le tournage du film commençait deux jours après. A la fin de La Jalousie, je me suis souvenu de ça, et du fait qu’Aubert semblait apprécier mon travail. On a montré le film à Jean-Louis, ça lui a plu, il a accepté d’en faire la musique, pour zéro franc. La manière dont il joue sur mes images est hyper sensible, il comprend vraiment bien mes films.

Synopsis : Les premières conquêtes féminines d’un jeune homme et la passion qu’il a pour son père. C’est l’histoire d’un jeune provincial, Luc qui monte à Paris pour passer le concours d’entrée à l’école Boulle. Dans la rue, il y rencontre Djemila avec qui il vit une aventure. De retour chez son père, le jeune homme retrouve sa petite amie Geneviève alors que Djemila nourrit l’espoir de le revoir. Quand Luc est reçu à l’école Boulle, il s’en va pour Paris abandonnant derrière lui sa petite amie et l’enfant qu’elle porte…

Cette entrée a été publiée dans Jean-Louis Aubert, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.